Friday, October 24, 2008

Guy Ritchie, c'est plus que des films...

... c'est aussi des publicités! Voici une pub du réalisateur (Lock, Stock and Two Smoking Barrels; Snatch) au profit de la compagnie Nike montrant l'ascension d'un joueur au niveau professionnel du sport le plus populaire de la planète. Fans de soccer, gardez les yeux ouverts pour "spotter" des stars du foot, dont Ronaldo, Ronaldinho et Materazzi!

6 comments:

Anonymous said...

Un autre festival, une autre couverture inintéressante signée Écran Total.

Comment une émission se voulant cinéphile peut-elle questionner une pratique consistant à visionner un film jusqu'à la conclusion du générique de clôture ? Cette chute de mots, chers amis, est une partie intégrante de l'oeuvre, tout comme le cadre d'une toile ou la couverture d'un livre. Puis pourquoi blâmer les spectateurs de vouloir paraître intellectuel ? Ne vous est-il pas passer à l'esprit que des intellos ayant une véritable sensibilité cinématographique se trouvait dans la salle ?

Que dire de la dernière émission où la table ronde sur le FNC regorgeait de propos vides et inutiles. Une critique, les amis, ne se résume pas à dire « c'est ti bon », « c'est ti pas bon. »

Qu'ai-je appris sur Elle veut le chaos, Derrière moi et Entre les murs ? Rien de pertinant.

Je cite un article publié dans une revue cinématographique que vous ne consultez probablement jamais :

« La mort du cinéma ce n’est pas tant la disparition de la pellicule et le passage au numérique, la mort du cinéma c’est vous et certains de vos « confrères », passant de Garrel au dernier Indiana Jones, du festival des films réalisés sur cellulaire au festival de Berlin, de la mort de Bergman aux potins sur Angelina Jolie et Brad Pitt, tout ça sur le même ton [...]»

Jean said...

Je trouve extraordinaire que quelqu'un mette autant d'énergie à critiquer une émission étudiante avec tant de vigueur et de mépris. Une couverture efficace et plutôt complète ne mérite pas que l'on crache dessus de la sorte. Surtout quand le «cracheur» n'a pas le courage de s'annoncer lorsqu'il éjecte son fluide corporel.

Feuilleter votre collection de vieux Cahiers du cinéma ne fait pas de vous le grand maître du 7e art que vous aimeriez tant être.

Peut-être l'amour d'une femme non-virtuelle serait la solution à votre immense solitude.

Nicolas said...

Quel débat fascinant!

À vous deux je répond par une phrase du grand Audiard père: «Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche.»

Max said...

THERE IS ONLY ONE ARSÈNE WENGER IN THE WORLD.
THERE IS ONLY ONE ARSÈNE WENGER IN THE WORLD.
THERE IS ONLY ONE ARSÈNE WENGER IN THE WORLD.
AND HE IS IN THE LAST NIKE AD.

Max said...

OH CESC FABREGAS
YOU ARE SMALL AND YOUR CLASS !
OH CESC FABREGAS
I'D LET YOU SHAG MY WIFE !
OH CESC FABREGAS
YOU ARE A GUNNER THROUGHT AND THROUGHT !!

Max said...

WE LOVE YOU ARSENAL WE DO